ARTIST STATEMENT
(english+french)

- The first painting made in 2010 by Christopher Schmitt is the founding act of a research that continues today. This painting is born of an irrepressible need to materialize his thoughts. The pictorial space is articulated around colored surfaces (yellow, black, red) contained in geometric shapes (diamonds, squares, rectangles). Each element is the symbolic representation of our incarnation and our life on Earth. The three red diamonds are the reflection of our consciousness conveyed by a body - the black rings, which transports us from the light (yellow) source of attraction and elevation, to the darkness (black) both limiting and constraining. Series 1" was born.

La première toile réalisée en 2010 par Christopher Schmitt est l’acte fondateur d’une recherche qui se poursuit aujourd’hui. Ce tableau naît d’un besoin irrépressible de matérialiser sa pensée. L’espace pictural s’articule autour de surfaces colorées (jaune, noir, rouge) contenues dans des formes géométriques (losanges, carrés, rectangles). Chaque élément est la représentation symbolique de notre incarnation et de notre vie sur Terre. Les trois losanges rouges sont le reflet de notre conscience véhiculée par un corps — les cernes noirs, qui nous transporte de la lumière (le jaune) source d’attraction et d’élévation, à l’obscurité (le noir) tout à la fois limitant et contraignant. Naît alors la « Série 1 ».

 

 

- The following paintings are a variation of this structural research, materializing a form of spirituality in a graphic and minimalist aesthetic writing. Little by little, the pictorial space expands, the black surfaces disappear, the impasto fades in favor of flat areas, gaining in purity and simplicity, thus provoking a stronger visual impact. The artist's paintings are a support for a form of introspection. Questioning these abstractions for the viewer is more broadly to question the beings endowed with reason that we are and our place in this life.

Les peintures suivantes sont une déclinaison de cette recherche structurelle, matérialisant une forme de spiritualité dans une écriture esthétique graphique et minimaliste. Petit à petit, l’espace pictural s’agrandit, les surfaces noires disparaissent, l’empâtement s’estompe au profit d’aplats, gagnant en épure et simplicité provocant ainsi un plus fort impact visuel. Les toiles de l’artiste sont un support à une forme d’introspection. Se questionner sur ces abstractions pour le regardeur, c’est plus largement s’interroger sur les êtres doués de raison que nous sommes et sur notre place dans cette vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



- Convinced that we are more than a body that lives only once, the painter pursues his quest by freeing our consciousness from its carnal envelope and the black ring. Then appears the movement materialized by aqueous and biomorphic textures which seem to spread before our eyes on the surface. This is the birth of "Series 2". If "Series 1" is used to signify our presence in the world, "Series 2" is positioned in another temporality, that which comes before or after our incarnation. The artist thus passes from a static production with rigorously arranged elements, to a work based on the fluidity of the material shaped by successive layers, sometimes scraped, sometimes sanded or scraped.

 

Convaincu que nous sommes plus qu’un corps qui ne vivrait qu’une seule fois, le peintre poursuit sa quête en libérant notre conscience de son enveloppe charnelle et du cerne noir. Apparaît alors le mouvement matérialisé par des textures aqueuses et biomorphiques qui semblent se répandre devant nos yeux sur la surface. C’est la naissance de la « Série 2 ». Si la « Série 1 » s’emploie à signifier notre présence au monde, la « Série 2 », elle, se positionne dans une autre temporalité, celle venant avant ou après notre incarnation. Le plasticien passe ainsi d’une production statique aux éléments rigoureusement agencés, à un travail basé sur la fluidité de la matière façonnée par couches successives, tantôt grattée, tantôt poncée ou encore raclée.

 

 

 

- Monotyped impressions are not without evoking organic surfaces like the veins of a leaf. The effects of painting are the fruit of the observation of the plant, of nature and in particular of the erosive action of water and the wind on the rock or the ground.

 

Des impressions monotypées ne sont pas sans évoquer des surfaces organiques comme les nervures d’une feuille. Les effets de peinture sont le fruit de l’observation du végétal, de la nature et notamment de l’action érosive de l’eau et du vent sur la roche ou la terre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- A matter slides, elusive, freed from a formal straitjacket, passes from one canvas to another, forming polyptychs and signifying its propagation beyond the wooden panel. The painter gives us to see an instant of a vast, infinite movement; the capture of a thing which moves ignoring the limits of space. It is the representation of the liberated consciousness that is at stake. The color is expressed in a luminous intensity allowed by a work of transparency and depth. The result is radiant tints as if backlit. The paintings of the two series are each issued from a preparatory drawing on a notebook where lines and movement are determined. "Series 1" and "Series 2" are articulated in a symbolic and temporal complementarity which takes shape in an aesthetic oscillating between stasis and undulation (les oeuvres réalisées ci-dessous sont de 2022).

Une matière glisse, insaisissable, libérée d’un carcan formel, passe d’une toile à l’autre, formant ainsi des polyptyques et signifiant sa propagation au-delà du panneau de bois. Le peintre nous donne à voir un instant d’un mouvement plus vaste, infini ; la captation d’une chose qui se meut faisant fi des limites de l’espace. C’est la représentation de la conscience libérée qui est en jeu. La couleur s’exprime dans une intensité lumineuse permise par un travail de la transparence et de la profondeur. Il est résulte des teintes rayonnantes comme rétroéclairées. Les tableaux des deux séries sont chacun issu d’un dessin préparatoire sur carnet où lignes et mouvement sont déterminés. « Série 1 » et « Série 2 » s’articulent dans une complémentarité symbolique et temporelle qui prend corps dans une esthétique oscillant entre statisme et ondoiement (the works below are from 2022).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Texts by Virginie Baro (https://www.virginiebaro.com/)

Série 1 / 100x50cm / Huile sur toile de lin
068.jpg
071b.jpg
Copie de WWW.CHRISTOPHERSCMITTartist.com.jpg